SFR Presse
Le Journal du Dimanche
10 février 2019

À Creil, prière de ne plus accoucher

PIERRE BAFOIL

3 min

DISPARITION Le départ de la maternité inquiète nombre de femmes, qui craignent de devoir donner naissance aux urgences. Les médecins doutent de pouvoir les aider Envoyé spécial Creil (Oise) Radieuse, ventre rebondi moulé dans une fine robe beige, Lilia presse le pas sur le parvis de l’hôpital de Creil (Oise) vendredi matin. « Ça fait presque neuf mois que je suis suivie ici, annonce dans un sourir

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :