SFR Presse
Le Figaro
23 août 2018

McGoohan, après « Le Prisonnier »

N/A

1 min

Cette série télévisée excentrique crée le scandale en Grande-Bretagne dès sa première diffusion en 1967. Les téléspectateurs anglais s’insurgent. Alors qu’ils s’attendaient à une série d’espionnage comme Le Saint ou Destination Danger, les 17 épisodes du Prisonnier suscitent plus de questions qu’ils n’apportent de réponses. Patrick McGoohan vit très mal cette mise au pilori. L’accueil fait au de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :