SFR Presse
Libération
30 octobre 2018

Femmes journalistes assassinées : leur cri nous hante

Il y a cinq ans, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, de RFI, étaient exécutés au Mali. Après ceux de la Russe Anna Politkovskaïa ou de l’Américaine Marie Colvin, leurs meurtres confirment l’entrée dans une nouvelle ère, celle de l’assassinat ciblé de journalistes. Le Manifeste pour les femmes reporters assassinées somme l’Etat de ne pas se dérober.

3 min

Tribune. L’assassinat d’Anna Politkovskaïa, le 7 octobre 2006 à Moscou, provoqua une onde de choc mondiale préjudiciable à la Russie que cette journaliste dénonçait comme «bâtie sur le sang et le mensonge». Au fil des conflits du XXe siècle, il était arrivé que des femmes reporters de guerre perdent la vie, tombées dans une embuscade ou sous les bombes. Elles en avaient pris le risque avec courage

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :