SFR Presse
Nice Matin
5 novembre 2019

Le chiffre

1 min

51,7 C’est, en millimètres (ou en litres par mètre carré), le cumul des précipitations enregistrées par la station Météo-France de l’aéroport lors du passage de la tempête Amélie au-dessus de Nice. Soit, en moins de vingt-quatre heures, la moitié de ce qu’il tombe habituellement en novembre, traditionnellement le second mois le plus pluvieux de l’année sur la Côte d’Azur, après octobre.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :