SFR Presse
Le Télégramme
27 mai 2019

Quatre raisons de ne pas broyer un cachet

1 min

Avaler un médicament n’est pas toujours facile. C’est pourquoi, certains les broient ou ouvrent les gélules. Mauvaise idée ! Voici ce que vous risquez. - Empêcher la libération progressive de la molécule. « Les formes à libération prolongée sont conçues pour libérer la substance de manière progressive », explique le Centre antipoison belge. « En les broyant ou en les ouvrant, la libération immédia

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :