SFR Presse
Le Figaro
7 février 2019

La course de lenteur de Theresa May face aux Vingt-Sept

De retour à Bruxelles, la première ministre n’a fait aucune proposition acceptable. Mais l’Europe se dit prête à relancer les discussions pour éviter un « no deal ».

Anne Rovan

3 min

EUROPE Le compteur tourne mais cela n’a pas grand effet sur Theresa May, qui semble bien décidée à jouer la montre pour mettre sous pression aussi bien les conservateurs britanniques qui s’opposent à l’accord de retrait que les Vingt-Sept qui s’y accrochent. Même s’il lui faut pour cela en payer le prix à Bruxelles. La première ministre britannique s’y est rendue jeudi et le moins que l’on puisse

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :