SFR Presse
Courrier Picard
26 octobre 2019

Huit morts après de nouveaux affrontements

1 min

La contestation antigouvernementale a repris en Irak, où des heurts ont fait huit morts, hier, à Bagdad, la capitale, et dans le sud du pays, dont cinq tués par balles. Alors que ce mouvement a été endeuillé début octobre par la mort de 150 personnes en une semaine, le grand ayatollah Ali Sistani, plus haute autorité religieuse chiite d’Irak, a appelé hier les forces de sécurité et les manifestant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :