SFR Presse
Le Figaro
18 juin 2019

L’Allemagne craint la résurgence d’une violence néonazie

Deux semaines après l’assassinat d’un élu local favorable à l’accueil des réfugiés, la piste du réseau d’extrême droite se confirme.

Nicolas Barotte

2 min

ALLEMAGNE Après l’arrestation d’un suspect lundi, le doute n’est plus permis : l’assassinat de Walter Lübcke porte l’empreinte de l’extrême droite. Alors, en ­Allemagne, l’enquête sur le meurtre de cet élu local, une sorte de préfet, assassiné dans la Hesse début juin, a réveillé une peur enfouie, celle d’un terrorisme organisé d’inspiration néonazie. « Un attentat d’extrême droite contre un repré

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :