SFR Presse
Le Figaro
10 janvier 2019

Nouvelle restructuration dans l’industrie pharmaceutique

La filiale française du laboratoire américain Eli Lilly supprime 250 postes et modernise sa plus grande usine.

Keren Lentschner

2 min

SANTÉ Les restructurations se poursuivent dans les laboratoires français. Après Sanofi, Boehringer et Pierre Fabre, c’est au tour du laboratoire américain Eli Lilly d’annoncer la suppression de 250 postes dans le cadre d’un plan de départs volontaires à Fegersheim, près de Strasbourg, premier site de production de médicaments injectables du groupe en dehors des États-Unis. Un coup dur pour les 1 

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :