SFR Presse
Libération
21 juin 2019

«C’est la culture révolutionnaire qu’ils veulent étouffer à Belfort»

Installé à Belfort depuis cent quarante ans, Alstom a alterné périodes fastes et plans sociaux. Un passé fiévreux rythmé par de nombreuses luttes ouvrières.

4 min

Ils l’appellent «l’Alsthom», avec le «h» d’autrefois, leur usine, leur vie. «C’était notre boîte, celle qui nous a fait bouffer pendant quarante ans.» Aujourd’hui, elle est aux mains des Américains. Et ils ont bien du mal à la reconnaître. Les anciens poussent la porte du local CGT à l’étage de la Maison du peuple de Belfort. Une flèche et un mot, «Amiante», pour indiquer la permanence de Jacques

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :