SFR Presse
Le Figaro
2 juillet 2018

Bordeaux au défi de son propre dynamisme

La ligne à grande vitesse qui, depuis un an, a mis la ville à deux heures de Paris, a fait considérablement augmenter la population bordelaise. À tel point que la surchauffe menace.

Boyer, Pauline

3 min

URBANISME Le 2 juillet 2017, elle entrait en gare en fanfare, après des mois d’attente. Enfin, la ligne à grande vitesse mettait Bordeaux à deux heures de Paris (contre 3 h 15 environ auparavant), offrant la possibilité d’une vie pendulaire : un emploi à Paris, une vie douce en ­Gironde, à deux pas de la mer. La cerise sur le gâteau, car Bordeaux, magnifiquement rénovée sous l’impulsion d’Alain J

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :