SFR Presse
Le Figaro
12 septembre 2018

Blanche Gardin, coqueluche fêlée

DÉCRYPTAGE Première femme à avoir reçu un Molière de l’humour, la quadragénaire affiche complet à l’Européen avec un nouveau spectacle féroce, « Bonne nuit Blanche ». Retour sur un phénomène.

Nathalie Simon

4 min

1 like

Nathalie Simon
Nathalie Simon

Il y a eu un avant et un après-Molière. L’après a été un « tsunami ». L’intervention de Blanche Gardin, qui s’est remis le trophée de « l’humour et de la discrimination positive » lors de la 30e cérémonie, en mai dernier, a provoqué un coup de tonnerre. « Je suis la seule femme nommée l’année de l’affaire Weinstein. C’est l’histoire de ma vie. Le jour où j’ai un prix, il n’a aucune valeur… J’ai l’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :