SFR Presse
Le Figaro
11 avril 2019

Gad Elmaleh, la vérité si je mens

Dans un feuilleton qu’il a coécrit pour Netflix, l’humoriste réinvente sa vie privée entre Paris et Los Angeles. Entre autobiographie et fiction, il ne se fait pas de cadeaux.

Léna Lutaud

2 min

Léna Lutaud
Léna Lutaud

En 2015, Gad Elmaleh s’est imposé un sacré défi : repartir de zéro aux États-Unis et de là partir à la conquête du monde avec des shows en anglais. Quatre ans plus tard, au prix d’un travail sans relâche, ce quadrilingue n’est pas encore aussi célèbre dans les pays anglo-saxons que Jerry Seinfeld, mais son parcours est incroyable. Invité dans les plus célèbres late-nights shows, à l’affiche dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :