SFR Presse

Swimmy, le Airbnb pour les piscines explose à Toulouse

Ch.D.

2 min

Ch.D.
Ch.D.

À Toulouse, Philippe, lui, a récolté environ 2 500 € la saison précédente : « De quoi payer les frais d’entretien de la piscine et arranger le jardin ». Il l’affirme, ce n’est pas l’argent qui le moti ...

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :