SFR Presse
Le Figaro
20 novembre 2019

Les Français, immodérément pessimistes…

Un sondage Ifop-Asterès pour les Rencontres de l’avenir pointe leur manque de confiance. Les nouvelles technologies seront pourtant un vecteur de progrès.

Marie Visot

2 min

1 like

Marie Visot
Marie Visot

CONJONCTURE Quand on leur parle de l’avenir, il vient à l’esprit des Français des choses franchement pessimistes. C’est ce que révèle un sondage Ifop-Asterès pour les Rencontres de l’avenir, qui se tiennent à partir de vendredi à Saint-Raphaël et que Le Figaro publie en avant-première. Les sentiments qui dominent sont l’« inquiétude » et l’« incertitude ». L’avenir économique est, lui, associé à l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :