SFR Presse

Une filière à construire

1 min

Si la chambre veut aller vite et voir émerger l'unité de production d' ici trois ans, reste encore à avoir de la canne bio à broyer. Pour l' instant, l' île ne compte que deux producteurs certifiés sur 14 ha, représentant 140 tonnes de cannes par an. Un troisième frapperait à la porte avec 70 ha de plus à la clé. L'objectif est d'atteindre un minimum d'une vingtaine de planteurs. "Il faut trois an

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :