SFR Presse
Corse Matin
26 septembre 2019

Les premières plaidoiries de la défense sollicitent la compréhension de la cour

2 min

Les premières plaidoiries de la défense ont été celles des avocats de Maryna Malyuta, l’épouse de Jean-Louis Binvignat, qui, accusée de recel de biens provenant d’un trafic de stupéfiants, a, dans une voix prise par l’émotion, réitéré hier à la barre qu’elle n’était pas au courant des faits reprochés à son mari. Les deux robes noires ont plaidé la relaxe. Me Gilles Antomarchi a fustigé "des réquis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :