SFR Presse
01 Net
25 février 2020

LE GOÛT

2 min

Pourvoir les machines de ce sens est un vrai défi, tant il demeure complexe. « Si nous parvenons à distinguer les saveurs, nous le devons aux quelque trente papilles gustatives qui tapissent notre langue », explique Sébastien Fiorucci, chercheur en chimie et maître de conférences à l’université de Côte d’Azur, à Nice. C’est leur sensibilité que les champions de l’électronique et de la robotique rê

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :