SFR Presse
Le Figaro
1 mars 2019

Fusions-acquisitions à répétition dans les mines d’or

Barrick Gold, le numéro un mondial, se lance à l’assaut du numéro deux qui cherchait à lui damer le pion.

Hervé Rousseau

3 min

1 like

Hervé Rousseau
Hervé Rousseau

MARCHÉ Une bataille de titans vient de s’engager dans le secteur des mines d’or. L’actuel numéro un mondial, le canadien Barrick Gold, a lancé cette semaine une offre « non sollicitée » sur son challenger le plus immédiat l’américain Newmont Mining. Montant de la transaction : près de 18 milliards de dollars. Barrick Gold, qui pèse un peu plus de 22 milliards de dollars en Bourse, tente ainsi de s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :