SFR Presse
L'Union
12 novembre 2019

Comment ont-ils vécu leur premier exercice d’ampleur ?

1 min

« Cela se passe bien même si c’est beaucoup de pression car on ne sait jamais trop comment cela va se passer dans les heures qui suivent. On apprend beaucoup car on est sur le terrain. On se tient prêt à bouger, à réparer sur le tas (il est mécanicien, NDLR) comme on peut, avec notre armement toujours à portée de main. » « C’est mon premier exercice de type Centac et j’ai vraiment l’impression d’ê

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :