SFR Presse
Midi Libre
3 septembre 2019

L’effet MeeToo

1 min

« MeeToo a libéré la parole », observe Béatrice Bertrand. Même constat à Montpellier. Celui, aussi, que les victimes n’obéissent à aucun stéréotype : « Les violences touchent toutes tranches d’âge, et tout milieu social. » Avec des histoires qui se répètent, un compagnon violent succède à un autre, ou des « accidents » : « On a tous notre part de vulnérabilité », dit Fleur Faure. Chez les auteurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :