SFR Presse
Sciences et Avenir
25 mars 2020

Humains-robots : des rapports complexes

1 min

SIMULATION Tout est dit dès les guillemets du titre : le terme « émotion » est à prendre avec des pincettes dès qu'il s'agit d'évoquer l'intelligence artificielle (IA). Ou plus précisément, la « robotique affective », au coeur des travaux de Laurence Devillers, professeure et chercheuse en informatique et IA à l'université Paris-Sorbonne et au Limsi-CNRS. S'il n'y avait qu'un message à faire passe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :