SFR Presse
Libération
10 juillet 2019

Espagne : Sánchez toujours sans coalition, retour à la case élection ?

Depuis les élections d’avril, le chef du gouvernement socialiste peine à dégager une majorité lui permettant d’être réinvesti à la tête du pays. Un blocage inédit depuis la fin de la dictature.

3 min

Les Espagnols ont déjà voté quatre fois cette année - législatives en avril ; municipales, régionales et européennes en mai. Mais il est fort possible qu’en dépit de leur fatigue électorale, ils doivent de nouveau voter en novembre pour élire un chef du gouvernement. A priori, lorsque le 28 avril, le dirigeant socialiste qui dirige le pays depuis 2018 l’emporta haut la main (123 sièges sur 350, lo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :