SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Arnhem, ou le péché d’orgueil des Alliés

ESSAI  Antony Beevor montre comment la plus grande opération aéroportée jamais mise sur pied a échoué.

Edouard de Mareschal

2 min

AUCUN PLAN de bataille ne survit au premier contact avec l’ennemi. Pour avoir obstinément ignoré ce précepte à Arnhem, les Alliés ont subi en septembre 1944 une défaite grave et humiliante. Galvanisé par le succès du débarquement en Normandie et par la déroute allemande sur le front de l’Ouest, le commandement anglo-américain avait imaginé une ambitieuse offensive aéroportée sur les Pays-Bas. L’op

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :