SFR Presse
Le Télégramme
3 mai 2019

Une réponse aux « haters » et aux sceptiques

2 min

« Tu es devenue moche », « T’étais mieux avant », « Tu me dégoûtes », T’es dopée », « Tu ressembles à un squelette »… Face à cette avalanche de réflexions désobligeantes, Pauline Béchu a donné la meilleure des réponses aux « haters », ces individus frustrés opérant sur les réseaux sociaux, mais également à ses proches. « Je ne trouve pas ça très féminin, pas très beau », avoue Christine Béchu, la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :