SFR Presse
Libération
2 septembre 2018

Pour réenchanter la politique, il faut renouer avec les idées

Rêver de reconstruction est inopérant si c’est pour se limiter à une critique du pouvoir et à la préparation tactique des batailles électorales. Pour reprendre la main il faut de nouveau penser le monde.

5 min

Est-ce d’«idées» dont nous avons besoin, comme l’ont dit ces derniers temps quelques responsables politiques de l’opposition ? Certes, il faut se réjouir de percevoir un frémissement, la conscience, vague, qui se fait jour, selon laquelle les partis devraient porter des idées, et mener une lutte pour les promouvoir. A droite comme à gauche, le dirigeant communiste italien Antonio Gramsci, qui fut

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :