SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

À Hongkong, l’escalade de la violence

Après dix semaines de contestation contre la mainmise chinoise, le face-à-face entre policiers et manifestants s’est brusquement durci dimanche. Les autorités de Pékin disent déceler « les premiers signes de terrorisme ».

Grangereau, Philippe

2 min

CHINE Encouragée, voilà deux semaines, par les autorités de Chine continentale à cesser de « jouer les nounous », la police de Hongkong redouble de violence à l’encontre des manifestants antigouvernementaux. Quarante personnes ont été hospitalisées au cours du week-end, selon un décompte effectué lundi. Parmi ces blessés figure une jeune femme qui pourrait perdre l’un de ses yeux, touché par une b

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :