SFR Presse

Les enjeux nationaux au cœur du scrutin

3 min

Dimanche, 51 millions d’Italiens sont appelés aux urnes pour élire 76 eurodéputés au Parlement européen. Mais l’Europe est la grande absente des débats. À Rome, à l’image de toute l’Italie, les partis eurosceptiques au gouvernement ont concentré la campagne sur les inquiétudes nationales : l’immigration et la récession. « L’Italie d’abord ». Dans les rues de Rome, les affiches de Matteo Salvini,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :