SFR Presse
Corse Matin
20 novembre 2019

100

1 min

Plus de 100 manifestants pourraient avoir été tués dans le mouvement de protestation dans plusieurs villes déclenché vendredi en Iran contre une hausse du prix de l'essence, a affirmé Amnesty International en dénonçant un recours "à la force létale" contre des rassemblements "pacifiques".

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :