SFR Presse
Le Figaro
29 juin 2020

Loi bioéthique : une adoption à la sauvette en juillet ne serait ni digne ni responsable

L’archevêque de Paris proteste contre la volonté de l’exécutif de faire adopter de façon définitive le projet de loi bioéthique avant les vacances parlementaires.

Aupetit, Mgr Michel

4 min

Aupetit, Mgr Michel
Aupetit, Mgr Michel

Sans vergogne, alors que notre pays vient de traverser une crise sanitaire qui l’a mis à genoux, la priorité du gouvernement est de faire adopter à l’Assemblée nationale le projet de loi bioéthique. Celui-ci porte en lui-même des basculements considérables modifiant gravement et dangereusement les fondements de ce que notre civilisation a construit pour le respect de l’homme, de sa dignité, de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :