SFR Presse
Madame figaro
22 novembre 2018

Immortel BASHUNG

1 min

C’est un album posthume pas tout à fait comme les autres. Une poignée de chansons hantées, poignantes, d’un dépouillement presque vertigineux. Le fantôme dont on parle ici n’aurait pas souhaité autre chose. Presque dix ans après sa disparition, Bashung inspire toujours le même culte… DéMOS & MERVEILLES. Au commencement étaient de simples maquettes. C’était là, pour Bashung, l’esquisse de quelque c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :