SFR Presse
Le Figaro
11 juillet 2019

L’alimentation, facteur influent de la vigilance au volant

Une étude révèle à quel point le contenu de l’assiette est déterminant pour les risques de somnolence.

Angélique Négroni

2 min

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Après le célèbre slogan « boire ou conduire, il faut choisir », bientôt une nouvelle variante « manger ou conduire, il faut choisir » ? Une étude inédite portant sur l’alimentation et notre vigilance au volant révèle à quel point le contenu de notre assiette influe sur notre comportement. « On s’est penché sur les effets de l’alcool, des médicaments au volant mais jamais sur les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :