SFR Presse
Sud Ouest
10 juillet 2018

Un accueil glacial de la part des opposants

Benoît Lasserre

2 min

Benoît Lasserre
Benoît Lasserre

GIRONDE Les deux députés de gauche girondins Loïc Prud’homme et Alain David n’accordent aucun crédit au président dont ils ont boycotté le discours La sénatrice radicale de Gironde Nathalie Delattre avoue avoir sursauté en entendant hier Emmanuel Macron parler « d’État-Providence ». « En fait, ajoute-t-elle, il emploie d’autres mots comme laïcité ou décentralisation pour rassurer son auditoire mai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :