SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
24 février 2019

Un cardinal admet la destruction de dossiers sur des cas d’abus sexuels

1 min

VATICAN Un cardinal allemand, proche du pape, a admis, hier, que l’Église avait parfois détruit des dossiers sur des ecclésiastiques pourtant coupables, à l’évidence, d’avoir agressé sexuellement des mineurs, appelant à une nouvelle culture de transparence pour répondre aux scandales. L’aveu du cardinal n’a pas échappé, hier, à une centaine de victimes qui défilaient à Rome. Les présidents de 114

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :