SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

Ciné «Gwen» au clair de dune

1 min

«On oublie vite les légendes.» Les premiers mots de Gwen, le livre de sable résonnent étrangement, plus de trente ans après sa sortie originelle, tant ce splendide film semble aujourd’hui émerger du néant. On avait effectivement oublié la splendeur de ces silhouettes de nomades perchées sur des échasses, la monumentalité de ce voyage à travers un désert qui recrache les vestiges d’une civilisation

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :