SFR Presse
Libération
16 juin 2018

18,8

1 min

millions d’euros. C’est le montant de l’amende que Cristiano Ronaldo a accepté de payer au fisc espagnol pour mettre fin aux poursuites. Il est soupçonné d’avoir utilisé un montage de sociétés à l’étranger pour éviter de payer ses impôts en Espagne sur ses «droits à l’image». L’accord entre CR7 et le fisc prévoit aussi deux ans de prison (peine non appliquée en Espagne).

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :