SFR Presse

Les Bleus à Clairefontaine, pas le temps de s’ennuyer

Si Griezmann avait déploré la monotonie qui escorte les journées des Français, elles apparaissent surtout bien remplies.

Frédéric Gouaillard

3 min

Frédéric Gouaillard
Frédéric Gouaillard

« Clairefontaine, c’est horrible. T’as le château et c’est tout. On est là-bas tout le temps et on ne sort jamais. » En mai 2017, Antoine Griezmann avait défrayé la chronique en déplorant la monotonie du quotidien au centre d’entraînement des Bleus. Le futur champion du monde se plaignait alors du manque de distractions, quand Paris brille de mille feux à quelques kilomètres de la mai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :