SFR Presse

Le cornichon français manque de bras

La relocalisation de la cucurbitacée est freinée par la pénurie de cueilleurs. Pourtant, la filière devient pérenne.

Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet

2 min

Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet
Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet

Muni de gants pour éviter les petites épines, une genouillère bricolée accrochée à la jambe, Nicolin Hadrian ramasse des cornichons ces jours-ci à Dollon, près du Mans (Sarthe). Ce Roumain de 24 ans, installé en France depuis l’âge de 5 ans, prend des congés sans solde dans la scierie où il travaille pour se consacrer tout l’été à cette cueillette si délicate. « On est souvent plié. C’est difficil

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :