SFR Presse
Libération
11 octobre 2019

DI#SE Sans bémol

1 min

Comment deviner cet été, au sortir de son concert aux Francofolies de La Rochelle, qu’il n’était pas encore majeur ? Sur une scène gratuite, sans masque ni tee-shirt, Désiré Eba Tolo - alias DI#SE - y avait fait jaillir un aplomb épatant et une constance dans le charisme que peu de rappeurs décrochent en termes d’interprétation. Le rookie, qui a quitté le Cameroun il y a dix ans pour Quimper, a do

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème