SFR Presse
Le Figaro
24 juin 2020

Choix des procureurs : le Conseil supérieur de la magistrature doit avoir le dernier mot

Il faut que la nomination des procureurs soit protégée de tout soupçon politique, ce qui ne veut pas dire que les parquets auront la liberté de définir seuls la politique pénale du pays, objectent les deux magistrats*.

Muller, Jean-Christophe Sénat, David

4 min

Muller, Jean-Christophe Sénat, David
Muller, Jean-Christophe Sénat, David

Après les déclarations de l’ancien procureur national financier sur les conditions dans lesquelles le parquet général de Paris serait intervenu dans le cours de l’enquête visant François Fillon, le président de la République a pris la décision, sans précédent depuis quize ans, de saisir le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour lui demander de vérifier si le parquet national financier a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :