SFR Presse
La Dépêche du Midi
20 juillet 2019

« Il reste tant de femmes à sauver », clament les familles Grenelle des violences conjugales

M. D.

2 min

M. D.
M. D.

Parce qu’hier le nombre de 77 féminicides a été atteint et que ça doit s’arrêter, le collectif Féminicides par compagnons ou ex a publié une tribune dans laquelle des demandes précises allant dans ce sens sont listées. La tribune commence par une liste de prénoms féminins qui ne s’arrête pas. Ces mères, filles, sœur, amies ne sont plus. Elles ont été assassinées par leurs conjoints ou ex. La trib

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :