SFR Presse
Libération
16 juin 2018

Expo Le foot bute sur l’art

«Par amour du jeu 1998-2018» croise la création et le sport numéro 1, de plus en plus lié aux contingences marketing.

3 min

Si une seule œuvre devait résumer l’esprit de l’exposition collective Par amour du jeu 1998-2018, considérons que celle de Ben Elliot fait sens. Et, pourquoi pas, débat. Conçue par un plasticien méconnu de 23 ans, elle prend la forme d’une installation dont, à première vue, la portée artistique n’a rien de flagrant : il s’agit d’un vrai-faux magasin d’articles de sport dans lequel sont disposés de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :