SFR Presse
Le Figaro
28 avril 2019

Soudan : des civils devraient participer à la transition

Thierry Portes

1 min

L’opposition et l’armée au pouvoir au Soudan sont tombées d’accord samedi sur une autorité conjointe comprenant civils et militaires, une percée majeure dans la crise plus de deux semaines après la destitution du président Omar el-Béchir. Cet accord, qui ne comprend toutefois pas un partage des sièges au sein du futur conseil de transition, répond aux revendications des milliers de manifestants

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :