SFR Presse
La Provence
24 septembre 2019

Le procès de cinq femmes djihadistes s’est ouvert aux assises

2 min

Inès, Ornella, Sarah… : la cour d’assises spéciale qui juge cinq femmes djihadistes présumées trois ans après l’attentat raté près de Notre-Dame a commencé hier avec l’examen de la personnalité des accusées et leur parcours de radicalisation. Le cadre est posé à l’issue de la première journée d’audience. Inès Madani, 22 ans, est dans le box à côté d’Ornella Gilligmann, 32 ans. Mais les deux accusé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :