SFR Presse
Le Figaro
15 janvier 2019

Gary Hart, la débandade

CINÉMA  Avec « The Front Runner », Jason Reitman met en scène la chute du prétendant démocrate à la présidentielle américaine. Du très bon cinéma politique.

Etienne Sorin

3 min

1 like

Etienne Sorin
Etienne Sorin

Pour jouer Dick Cheney dans Vice (en salle le 20 février), Christian Bale a pris du poids et s’est fait une tête de chauve. Hugh Jackman, lui, n’a besoin que d’un brushing pour être crédible dans la peau de Gary Hart. Gary qui ? Gary Hart, l’homme qui a élevé le sabordage politique au rang des beaux-arts. À côté de lui, Dominique Strauss-Kahn et François Fillon font figure d’amateurs. En 1987, Ha

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :