SFR Presse
Nice Matin
24 mai 2019

L’avis du propriétaire et du promoteur

2 min

Pour Charles Hébert, propriétaire du terrain, aucun des arguments de la mairie ni des opposants au projet ne tient. Il juge notamment la pétition « mensongère ». ■ « Le recours de la commune n’est pas valide car il a été déposé avant le début de l’enquête publique sur le PLUM contrairement à l’article L424-1 du code de l’urbanisme » (ce qui n’est cependant « pas l’analyse » de la mairie). Aux yeux

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :