SFR Presse
La Provence
27 août 2018

Zarco veut "garder le positif", Poncharal dénonce "une farce"

A.BY.

2 min

A.BY.
A.BY.

Il aurait de quoi être frustré. Mais en homme raisonnable, Johann Zarco relativisait l’annulation du Grand Prix de Silverstone. "Ce serait dur de dire que je suis déçu, car il était délicat de courir", reconnaissait le pilote provençal. Et pourtant, il faisait partie des pilotes qui étaient "plutôt prêts à partir", avec Jack Miller. "Mais si on avait accepté à 16h30, on aurait dû le faire à 11h30,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :