SFR Presse
Libération
9 août 2019

«On entend des discours qui ressemblent à ceux de Hitler en 1934.»

1 min

Dans un entretien publié vendredi par le quotidien italien la Stampa, le Pape fustige le populisme et le souverainisme qui en découle. «Le souverainisme est une attitude d’isolement. […] Un pays doit être souverain, mais pas fermé. La souveraineté doit être défendue, mais les rapports avec d’autres pays, avec la Communauté européenne, doivent également l’être. Le souverainisme est une exagération

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :