SFR Presse
Var Matin
31 mai 2019

Pourquoi Lyon garde la main sur le site

1 min

C’est en 1890 que Michel Pacha, bâtisseur de Tamaris-sur-Mer dont La Seyne fête cette année les 200 ans de la naissance, lègue le site à l’université de Lyon (à l’époque, celle de Toulon n’existait pas) pour la création d’un institut scientifique. Seule condition : qu’y soit toujours maintenue une activité de biologie marine. C’est le cas de 1899 à 2008, date à laquelle le dernier laboratoire ferm

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :