SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

La longévité des femmes, un avantage encore mal expliqué

Partout dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Un atout biologique qui pourrait être lié à leur rôle essentiel dans la reproduction.

3 min

DURÉE DE VIE Jeanne Calment, Emma Morano, Jessie Gallan, Susannah Mushatt Jones, Kane Tanaka… Leur point commun ? Avoir vécu jusqu’à 110 ans au moins. Et pour espérer faire partie de ce club des « supercentenaires », mieux vaut être une femme. Cet avantage de longévité du sexe dit faible se retrouve partout dans le monde et serait à rechercher du côté des hormones sexuelles. Plus particulièrement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :